Symbolisme des emblèmes héraldiques de l'Association des Babineau d'Acadie inc. 

ARMES : Une marguerite blanche entre deux branches de laurier vert est déposée sur l’écu qui est de couleur or. La partie supérieure de l’écu est aux couleurs du drapeau de l’Acadie, bleu, blanc, rouge, avec une étoile d’or sur la section bleue. 

 

La marguerite évoque Marie-Marguerite Granger,  née vers 1668,  mariée à Port-Royal vers 1687 à Nicolas Babineau. Les lauriers évoquent le surnom de Nicolas Babineau *dit Deslauriers* (ca. 1653-1723), premier ancêtre du nom en Acadie, recensé à Pentagouët (Castine,Maine) en 1693. Il s'établit plus tard sur la rivière Dauphin (maintenant Annapolis, Nouvelle-Écosse), à Port-Royal le 14 juillet 1701.

 

Le chef est aux couleurs du drapeau de l’Acadie; celui-ci fut adopté par la Convention nationale  acadienne de 1884 par les efforts de Mgr Marcel-François Richard, alors curé de Saint-Louis de Kent au Nouveau Brunswick. Le drapeau original, conservé au Musée acadien de l’Université de Moncton, fut confectionné par Madame Alphée Belliveau, née Marie Babineau. L’étoile d’or du drapeau de l’Acadie est l’étoile de la mer et de Notre-Dame de l’Assomption, patronne de l’Acadie.

CIMIER : Le cimier repose sur le casque traditionnel, drapé de lambrequins bleu et or, et sur une torque des mêmes couleurs. Le heaume évoque le service militaire de Nicolas Babineau auprès de Jean-Vincent d’Abbadie, baron de Saint-Castin. Une couronne de pommes rouges entoure un moulin à vent or, aux ailes également de couleur rouge.

Les pommes et le moulin à vent sont repris des armoiries de la commune de Soudan, du département de la Vienne, en France, où vivait Joseph Babineau, père de Nicolas. Sa mère avait comme nom Louise Bordage.

DEVISE : La devise, S’unir pour grandir, a été choisie par le comité des armoiries de l’Association des Babineau et est déjà utilisée dans les constitutions de l’Association.

       Symbolism of the armorial bearings of l'Association des Babineau d'Acadie inc. 

ARMS : A white daisy between two green laurel branches sets up on the golden shield. The superior part of the shield has the same colors of the acadian flag, blue, white, red with the golden star in the blue section. 

 

The daisy (marguerite in french) refers to Marie-Marguerite Granger, born ca. 1668, married at Port-Royal  (ca. 1687) to Nicolas Babineau. The laurels recall the nickname of Nicolas Babineau *Deslaurier* (ca.1653-1723), the first ancestor to bear that name in Acadia. He was recorded at Pentagouët (Castine, Maine) in 1693, and later settled on the Dauphin River (now Annapolis, Nova Scotia), at Port-Royal, on July 14th, 1701.

 

The chief is in the colors of the Acadian flag; this one was adopted at the Acadian National Convention in 1884 through the efforts of Mgr Marcel-François Richard, then parish priest of Saint-Louis de Kent,  New Brunswick. The original flag, which is now preserved in the Musée acadien of the Université de Moncton, was made by Mrs Alphée Belliveau, named Marie Babineau. The gold star of the Acadian flag is the star of the sea and of Our Lady of the Assumption, patron saint of Acadia.

CREST: The crest rests on the traditional helmet, draped with blue and gold mantlings on a same coloured torc.The helmet refers to the military service of Nicolas Babineau  at the side Jean-Vincent d’Abbadie, Baron of Saint-Castin. A crown of red apples surrounds the golden windmill, with red wings.

The apples and the windmill are taken from the coat of arms of the Commune of Soudan, in the Department of Vienne, France, where Joseph Babineau, Nicolas' father lived. The name of Nicolas’ mother was Louise Bordage.

MOTTOS’unir pour grandir meaning Uniting to grow, was chosen by l’Association des Babineau and is already included in the Association’s charters.

 © 2023 by Agatha Kronberg. Proudly created with Wix.com

  • Grey Facebook Icon
  • Grey Instagram Icon
  • Grey Vimeo Icon
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now